Posté le 14/05/14 dans Composition des cosmétiques.

On nous induit en erreur, faut-il s’indigner?

 
L’autre jour, j’étais tranquillement à l’Intermarché du coin (pour ne pas le nommer) à la recherche d’un après-shampoing sans silicones. Je balayais des yeux le rayon jusqu’à ce que la marque Timotei attire mon attention avec ses emballages qui crient « naturel!! » (ça y est, elle a perdu la boule et croit que les bouteilles de shampoing lui parlent…). Tous les signes sont là: du blanc pour la pureté, du vert pour les plantes, du jaune pour le soleil, un emballage aux formes arrondies… Bref tout me donne envie d’acheter (ça tombe bien, c’est leur métier!).

 

timotei_bouteilles

« 0% » dans le logo + une mention « 100% d’origine naturelle »

 
Il n’y a aucun doute: ces après-shampoings sont super cleans. Et là, en lisant la liste des ingrédients… surprise (ou pas)!
 

 timotei_ingredients

 
La quasi totalité de la composition d’un produit est contenue dans les 5 premiers ingrédients de la liste. Première observation: ils sont identiques pour les 2 produits qui pourtant ne s’adressent pas au même type de cheveux. Deuxième observation: la composition n’est pas naturelle. Elle est même plutôt banale. On retrouve entre autre plusieurs silicones et PEG qui sont des conditionneurs capillaires tout ce qu’il y a de plus classique… et pétrochimique! On l’a donc compris, ce sont l’extrait de camomille et l’huile d’avocat qui sont « 100% d’origine naturelle ». En même temps, j’aimerais bien voir de l’huile d’avocat d’origine pétrochimique…

 

Très sincèrement, je ne sais pas ce qui me dérange le plus: que Timotei fasse tout pour induire le consommateur en erreur ou que ça marche. Leur métier, c’est de vendre. On est d’accord. Ce qui est sure, c’est que ce genre de chose me fait perdre confiance (si je l’avais) en une marque. J’avais un apriori positif du type: « c’est cool, Timotei est une marque qui essaye de faire des produits cleans » et maintenant je me dis: « c’est pas, cool Timotei me ment ». Je ne connais rien à la formulation des cosmétiques mais la présence d’ingrédients pétrochimiques associés à la composition globalement la même de ces deux après-shampoings me font douter. J’en suis à me dire que ce qui a déterminé la quantité de camomille finalement dans le flacon, n’est peut-être pas la quantité nécessaire pour avoir un produit efficace mais plutôt la quantité nécessaire pour pouvoir exhiber en toute légalité un très vendeur « 100% d’origine naturelle ».

 

Et vous, vous en pensez quoi?

 

39 commentaires

Laisser un commentaire

  • john dit :

    Coucou :) !
    Moi aussi j’étais également attirée par les produits Timotei qui me semblaient naturel, mais enfaite le seul shampooing qui n’a pas de silicone chez eux, c’est le « Timotei Pure » ! En effet il ne contient ni parabens, ni colorants, ni silicone, or sur ceux que tu as acheté il y a juste marqué « 0% parabens » donc c’est logique qu’il y a du silicone de-dans :/ C’est pour ça que je te conseille vivement d’essayer le « Timotei Pure » je pense que tu seras plus satisfaite :)

    • Esther dit :

      Bonjour!!
      Oui oui je sais tous ça. C’est le sujet de cet article. ;)
      Je ne les ai pas achetés. Les photos ont étés prises dans un super-marché avec mon téléphone (d’où la qualité très moyenne). Et oui j’utilise la gamme pure depuis deja plusieurs mois. J’en ai parlé dans ma dernière revue « produits terminés ». ;) Cette gamme est très bien mais démentielle non plus.
      Belle journée!

  • Amandine dit :

    Je te remercie de m’avoir répondue. Je ne savais pas que Mavala faisait des produits pour cheveux (peut être Weleda?). Je voulais me faire une routine complète sans silicones mais en grande surface c’est assez difficile à trouver. Par exemple, les après-shampoings Le Petit Marseillais contiennent tous (à ma connaissance) des silicones. Les produits capillaires de chez Yves sont Rocher sont corrects et ne contiennent pas de substituts de silicones.

  • Amandine dit :

    Bonjour,

    Je te remercie pour cette « mise en garde ». Comme toi je trouve scandaleux que les marques mentent à leurs consommateurs et je me demandais si tu avais, finalement, réussi à trouver un après-shampoing sans silicones ?

    Merci par avance de ta réponse.

    • Esther dit :

      De rien. Oui il y a plusieurs après shampoings sans silicones que j’utilise.
      Le masque de Garnier à la papaye et vanille. Il n’est pas bio ni rien donc il y a des substitut de silicones mais rien d’allarmant (après chacun à son alarme à un niveau différent). J’utilise aussi le Timotei de la gamme pure et en ce moment mon préféré et de chez Mavala. C’est celui à l’avoine. Voilà. =)

  • MissMaïs dit :

    Coucou !
    Merci beaucoup pour cet article. Depuis quelques temps je regarde à chaque fois les ingrédients derrière, peu importe le produit et ce qu’il dit devant. Mais je ne connais pas encore bien quels ingrédients éviter, là j’en connais un peu plus :)J’adore aussi les « décryptages compo » donc j’attend avec impatience des autres articles/vidéos sur le sujet :D
    Bisous

    • Esther dit :

      Coucou! Merci. Oui j’en prévois d’autres. Ce sont juste des vidéos qui prennent un peu de temps à faire mais c’est prévu! ;)
      Bisous!!

  • Céline dit :

    Grosse arnaque !
    Quand on commence à lire les étiquettes des produits cosmétiques, on se fait peur… Ça prend beaucoup de temps mais on se rend compte aussi de beaucoup d’arnaque et du marketing utilisé par les marques pour nous donner envie d’acheter…

  • Fanny dit :

    C’est complètement fou, ça nous apprend juste à nous méfier !
    D’ailleurs, avec ce genre d’infos trompeuses, je pense qu’au point de vue législation ils sont à la limite de la limite du légal. Je suis pas spécialiste du droit, mais ça me fait penser à du dol (c’est une façon de présenter des éléments, pour inciter une personne qui n’aurait pas forcément acheté le produit, à le faire). J’pense évidemment que ce genre de grosses entreprises se couvrent pour éviter les soucis légaux, mais ça montre vraiment jusqu’où ça peut aller ; aux bornes de la loi…

  • Coline H dit :

    Wow, les produits Timotei me tentent, je les ai mis sur ma wishlist. Mais en magasin, je ne penses pas que j’aurais craqué, j’ai pris la bonne habitude de lire la compo des produits cheveux, même si je ne suis pas experte en la matière, d’ailleurs petite parenthèse tes vidéos « décryptage compo » m’ont beaucoup aidé donc si tu veux continuer la série je te suis à 1000 %.

  • Charlotte B. dit :

    Premier commentaire sur ton blog, pourtant je te suis depuis un moment sur ta chaîne (même si je commente très rarement également, sous le pseudo Waris0ver si jamais :D), mais j’étais pas encore venue sur ton blog.
    Je viens de regarder ta vidéo sur les shampooings secs, et comme tu as fait référence à cet article je suis venue voir. Pfiou, longue introduction.
    Je venais juste te dire, que Timotei n’est de loin pas la seule marque qui se fout de nous, ça s’appelle du greenwashing et il y en a partout. Ça fait bientôt 2 ans que je suis passée au naturel pour mes cheveux du coup je me suis beaucoup renseignée et je te conseille le blog et / ou la chaîne de Mini, qui a fait plusieurs articles à propos du greenwashing et pour apprendre à mieux décrypter les compos
    Son blog c’est : lescheveuxdemini.com :)
    Voilà je sais pas si ça t’intéressera mais au moins j’aurais l’impression d’être peut être un peu utile.
    Bonne soirée :D

    • Esther dit :

      Coucou!!

      Soit la bienvenue sur mon blog alors. =D
      Oui oui oui… Je connais le greenwashing, je sais que Timotei n’est pas la seule marque à le pratiquer et je connais Mini! ^^ C’est une fille adorable avec qui j’ai eu quelques fois l’occasion de discuter par message privé. =)
      Cet article se voulais simple et épuré. Je n’avais pas la prétention d’apporter qqc de nouveau qu’on avait pas déjà vu sur d’autres blogs. =)
      A bientôt j’espère! Bonne soirée.

  • VERONIKA M dit :

    Hello Esther ! En effet, c’est vraiment jouer sur les mots. Moi aussi ça me fatigue de devoir regarder les compositions (même le bio n’est pas toujours si clean que ça). Sans compter la profusion de labels plus ou moins rigoureux dans leurs chartes. Merci de nous avoir informés.

  • C’est toujours pénible de voir que les marketeux nous prennent pour des jambons. Ils comptent vraiment sur le fait qu’on retourne pas le paquet pour lire les ingrédients.
    Mais ce qui m’embête le plus dans tout ça, c’est que ça va renforcer la suspicion qui consiste à dire que seuls les produits naturels sont bons, qu’on nous ment sur tout le reste et qu’on essaye de nous empoisonner en permanence. Et ce genre de raisonnement (que tu ne tiens pas ni ici ni ailleurs Esther, j’en ai conscience) est contre-productif !

  • Florine dit :

    En plus de ça, le Butylphenyl Methylpropional est un allergène !

  • Ju' dit :

    Super article :)
    Je trouve inadmissible qu’ils nous mentent comme cela et c’est désolant de devoir regarder la composition pour être sur qu’un produit est vraiment clean…

  • Camille dit :

    Comme tu le précises, cette marque ment délibérement au consommateur, et c’est ce qui me dérange. S’ils n’avaient rien mentionné(0%, naturel), ça aurait été un shampoing de grande surface basique que j’aurais pu acheter, dans ce cas, c’est non. Merci de l’info! Tu as pris les photos au magasin?

    • Esther dit :

      Oui je suis tout à fait de ton avis. Je ne suis pas contre l’usage de produits non naturels en soit, je suis contre le fait qu’on mente au consommateur. Oui j’ai pris les photos avec mon téléphone dans le magasin. =)

  • Maya dit :

    Bonjour Esther,

    Malheureusement ce type de pratique semble être plus fréquente qu’on ne le croit… depuis un peu plus d’un mois je suis devenue très vigilante sur les compositions des produits que j’applique sur mes cheveux, et je suis un peu perdue dans le sens où je ne sais plus à quel saint me fier.
    Quelle marque est à la fois efficace et « propre » pour éviter les allergies ?

    J’ai découvert le blog de Mini assez riche en informations, ça permet de prendre un peu de recul par rapport aux produits issus de l’industrie pétrochimique. (http://www.lescheveuxdemini.com)
    Peut être celui-ci te permettra de trouver des réponses à certaines de tes interrogations?

    Je te souhaite une belle journée.
    A bientôt

    • Esther dit :

      Oui je connais Mini. J’ai eu l’occasion de discuter avec elle à ce sujet. Elle a beaucoup de courage de vraiment avoir une routine totalement clean. J’avoue que pour ma part ça me barbe de chercher des produits sans cesse…
      Merci pour ton commentaire et bonne quête! =)
      Belle journée!!

  • myra dit :

    Salut esther,

    Je me suis fais la même réflexion avec ces après shampoing et la même pour lush, qui se vante de faire des cosmétiques frais et naturels, mais malheureusement ils sont bourrés de sulfates, le seul point positif pas de silicone.
    C’est vrai que du coup très déçu qu’on nous mente a nous consommateurs.
    En tout cas sympa petit article, bisous à toi

  • Mini-m dit :

    Coucou, c’est agréable de voir ce genre d’article sur un blog beauté, si ça peut éviter à d’autres de se laisser « piéger » par les pro du marketing ;) ce genre de technique s’appelle du greenwashing et malheureusement la seule facon d’etre sur d’avoir une compo clean c’est d’acheter des produits labellisés (qui ne coutent pas forcement plus cher que les conventionels parce que au final y faut bien que quelqu’un paye la pub avec Éva Longoria). Et effectivement le reportage de France 5 était très intéressant si tu veux le voir il est sur YT tape « gel douche peaux sensibles s’abstenir » il dure 1h mais c’est surtout les 30/40 dernières minutes qui sont intéressantes

  • KatyH dit :

    Récemment j’ai eu une expérience similaire avec une huile de la marque marrocanoil. Au vu du prix (45 euros l’huile pour les cheveux) et de la communication de la marque je m’attendais à une composition pas forcément naturelle mais disons pleine d’agents ‘bons pour les cheveux ». Et lorsque j’ai regardé la compo j’étais dégoutée. En gros il y avait 3 silicones différents parmi les premiers ingrédients et pas mal de parfums! Payer si cher pour ca je trouve ca honteux et j’ai eu la détestable impression de mettre fait arnaquée.

  • BulleBeauté dit :

    Merci pour cet article. Je suis absolument d’accord avec toi par rapport à ces après-shampoings et au fait que les marques mentent de plus en plus en voulant donner un côté toujours plus naturel à leurs produits alors que leurs compos sont toujours aussi chimiques voire pétrochimiques. Clairement on nous prend pour des truffes. Ce que je trouve ridicule c’est que Timotei commercialise également une mini gamme bio (Délice Bio, labellisée Cosmébio et Ecocert) ce qui prouve que c’est possible pour la marque de faire des produits plus naturels. Donc pourquoi induire le consommateur en erreur avec des produits qui ne sont pas ce qu’ils semblent être ? Pour en revenir à la gamme bio de cette marque, elle est top, je l’utilise depuis plusieurs mois et elle est sans parabènes, colorants, sulfates, silicones, sa compo est plutôt clean et les shampoings et après-shampoing laissent les cheveux tout doux. On ne trouve pas facilement cette gamme en grande surface mais je l’achète souvent chez Stokomani a petit prix…

  • Kinoko dit :

    J’avais fais un article à ce propos sur mon blog y’a un petit moment déjà et c’est aussi pour ça que je combats fermement l’huile minérale dans tous mes produits soins. Le silicone pour mes produits cheveux également et autres ingrédients.

    Je pense que c’est une bonne chose que le consommateur soit plus avisé, achète de façon plus  » intelligente » pour lui et la planète. Autant nous dire qu’on est tellement bouffé par la pub, le marketing et c’est leurs métiers, ils le font très bien, que finalement on est vraiment aveuglé par l’emballage ( alors qu’à l’intérieur, ce n’est en rien ce qui est marqué sur la boite )

  • C’est un peu le problème que j’ai avec le green washing, qui se fait du fric en utilisant une image verte, pour moi c’est un signe de malhonnêteté flagrante. On profite des moindres failles des législations pour détourner les termes en référence au naturel, on profite des consommateurs qui ne sont pas informés et de la prise de conscience des autres qui essaient de faire une transition sans se ruiner.
    Bref, quand je vois ça, je suis toujours en colère, parce que j’aime croire qu’il y a des gens bien intentionnés sur cette terre, et le rappel à la réalité est dur ^^
    La solution que j’ai adoptée, c’est de privilégier les produits labellisés, il en existe en grande surface qui sont dans des prix acceptables (biopha, l’arbre vert, bio naïa, born to bio…). Les compos ne sont pas toujours parfaites, mais là elles garantissent à coup sûr l’absence de silicones et autres agents occlusifs (comme le behentrimonium chloride).
    Bref, je te souhaite un bon courage pour ta rédaction !!
    bisous !

  • angelique dit :

    Coucou Esther, ton article me fais sourire parce que je me rend compte que de plus en plus de gens regarde la composition des produits, et pas seulement en cosmetiques, et là on s’apercoient que dans quasi tous les produits que l’on achètent au quotidien, il n’y a rien de naturel. Faut trouver le moins pire en fait! Depuis que j’ai vu qu’il y avait des OGM dans les plats pour bébé bledichef, je fais super attention.
    Bonne soirée

  • Cece dit :

    Ce que j’en pense? On nous prend pour des c……… Voilà ce que j’en pense, merci en tout cas pour ton article, tu as 100% raison d’informer les gens car y’en à marre de se laver avec de la pétrochimie sans le savoir…

  • Val2mike dit :

    Esther, je pense que l’on peut légitimement s’indigner !
    On nous prend pour des truffes, c’est du greenwashing ni plus, ni moins. J’ai aussi cette expérience avec la gamme « O% » de Tomotei, au thé vert me semble-t-il : j’adore l’odeur de cette gamme mais j’enrage d’avoir cédé à un packaging.
    Je suis toujours à l’affut de shampoings et d’a-s sans silicones : oui, je suis « abstinente » depuis presque 3 mois… Uh, uh, uh ! Je me suis donc tournée vers les produits distribués dans ma bio-coop locale et j’ai d’abord pleuré, beaucoup… D’abord parce que question mousse et odeur, les shampoings peuvent parfois être « particuliers » et ensuite parce que j’avais une impression de crin sur la tête pas hyper agréable ! Catastrophique à démêler malgré des doses impressionnantes d’a.s… J’ai pris mon mal en patience…
    J’ai testé un nombre incroyable de produits et je crois que j’arrive au bout de ma « quête »… Timotei, oui, mais bio : c’est le meilleur rapport qualité-prix que j’ai pu trouver, avec un résultat correct… Il y aura toujours à redire sur la composition mais c’est déjà mieux que du vrai-faux produit « safe », non ?
    J’ai lu qu’il fallait environ une vingtaine de jours pour que les cheveux se débarrassent de la gaine de silicone : ça donne à réfléchir !
    Bonne quête à toutes et merci pour cet article Esther ;)

    • Esther dit :

      De rien! Oui je suis d’accord qu’il vaut mieux ça. A vrai dire, je préfère même utiliser un produit Garnier ou l’Oréal qui contient de la pétrochimie mais le faire par choix!

  • miss tigri dit :

    bonjour ! (c’est la première fois que je poste un commentaire sur ton blog mais j’ai le même pseudos que sur youtube)moi aussi j’ai failli me faire avoir comme toi en voyant ses produits, heureusement j’avais vu tes vidéos sur les ingrédients et je me suis vite rendu compte que le packaging était complètement bidon !! Mais il n’y a pas que dans les shampoings, les gels douche sont pareils, ceux de la marque dove par exemple, sont aussi rempli de truc louche que les autres, alors qu’ils sont vendus comme étant « hyppoallergénique » « pour peau sensible » ou autre, il faut vraiment se méfié de tout aujourd’hui ! Je sais pas si tu l’a vu mais sur france 5 récemment ils ont fait un reportage sur les gels douche très interessant !

    • Esther dit :

      Hooo ça me fait plaisir de te voir commenter ici! =)
      Non je n’ai pas la TV donc je n’ai pas vu ce reportage sur France 5.

  • Tkokcam dit :

    Premier commentaire sur ton blog, je m’étais abonnée suite à ton tag sur la féminité avec Hélène monblogdefille, chichouperle et deux autres dont j’ai perdu le nom. Et vraiment je ne regrette pas!!!
    Et oui on nous prend pour des cons :)
    Bonne chance pour la suite du blog! Xoxo :)

  • Répondre