Posté le 07/09/14 dans Acceptation de soi.

Il faut que ça change!

 
(Avertissement: ce billet va être long et surement bourré de fautes… Je vous aurais prévenu)

Je reçois régulièrement de gentils messages que ce soit ici, sur les réseaux sociaux ou par email dans lesquels vous me dites que je suis une source d’inspiration pour vous, que vous aimez ce que je fais sur la toile, qu’il faut que je continue (je n’ai pas prévu d’arrêter de si tôt). Bien-sur, vos messages me touchent et j’essaie de toujours répondre à chacun d’entre eux individuellement (d’ailleurs là, je devrais être en train de vous répondre plutôt que d’écrire ce billet d’humeur qui va en plus plutôt plomber l’ambiance). La vérité est que: vous savez peu de choses de moi. Je sais que je suis expansive dans mes vidéos (et dans la vie aussi) et que vous n’avez pas toujours cette impression (même si beaucoup s’en doutent) mais vous ne savez pas à quel point vous ne savez pas tout. Ce n’est pas tant ce que je vous dis qui est souvent personnel mais plutôt la façon dont je vous le partage. Cela créé une certaine proximité entre vous et moi (vous avez vu ma tête au réveil, ma tête en vacances, ma tête en pleine nuit blanche… Bref, vous avez l’idée). Cette proximité, je la ressent aussi de mon coté. J’ai souvent l’impression d’avoir des personnes sur qui je pourrais me reposer en cas de besoin. Ce qui en réalité est faux. Vous n’êtes pas plus là pour moi que je le suis pour vous. Je ne sais rien de vous et vous savez de moi que ce que je veux bien vous montrer.
 

Pourquoi je vous dis ça? Parce que souvent, je me rends compte qu’en ne vous disant pas tout, je vous induis en erreur. Je n’ai en réalité pas autant confiance en moi qu’il n’y parait, je ne me sens pas aussi bien dans mon corps que mes vidéos le laissent penser. Ce n’est pas parce que j’ai le « courage » de me montrer de la tête aux pieds que je suis heureuse avec mon reflet. Je n’aime pas ce mot « courage » que vous avez employé à plusieurs reprises pour ça, comme s’il y avait un malaise à ne pas cacher qu’on est grosse quand on l’est. Ce n’est pas que j’aime ce corps. C’est juste que je n’ai pas envie de faire l’autruche. Le cacher pour ne pas le voir? J’ai passé l’age… Ça ne changera rien, il est là et je fais avec chaque jour. Dans la vie, je suis une fille chiante, qui réfléchi beaucoup trop et qui est complexée par son physique. Voilà, c’est dit. Désolée si je casse un mythe mais non, faire du 44 ne fait pas partie des trucs que je préfère dans ma vie. Être obèse au quotidien c’est dur. C’est juste dur. Dur physiquement, dur psychologiquement et dur pour son égo car la société nous rappelle en permanence combien on a le choix et combien les gens gros sont des personnes fainéantes qui ont fait le choix de se laisser devenir comme ça et de le rester (fuck you bitch, you don’t know a damn thing!). Je connais les cuisses en sang car j’ai juste osé porter une jupe par temps d’été, l’intérieur des bras qui brule à cause des frottements sur mon buste, l’essoufflement quasi permanent, le jugement et l’incompréhension dans le regard des autres et le pire: le temps qui passe avec lequel s’accompagne la peur que cela ne change jamais, la perspective de rester emprisonnée à vie dans ce corps qui encombre. Oui, il encombre littéralement mais aussi dans la vie professionnelle, amicale et amoureuse. C’est juste un gros frein dans tout ce qu’on veut entreprendre. Je roule frein à main enclenché et pieds sur l’accélérateur coute que coute depuis des années et voilà ce qui arrive: les roues se sont usées prématurément. J’en ai marre, ras le bol, ras le c** même! Je veux que ça change. J’entends les ignorants me dire « fait un régime » et les un peu moins ignorants me dire « fait un rééquilibrage alimentaire accompagné de sport » comme si la blonde que je suis n’y avait jamais pensé (please, shut the fuck up!). J’espère trouver la solution vite parce que s’en est trop cette fois. J’espère ne pas tomber de haut une fois encore et, une fois de plus, mettre plusieurs années à me remettre la chute libre entre espoir et désillusion.

 
Qu’on soit clairs. Je veux bien vos encouragements si vous en avez mais je en vous demande pas vos conseils régimes, sport, acuponcture ou médiation vaudou. Vous tomberez à coté car dans ce billet je ne vous ai en fait rien dit qui vous puisse vous permettre de vraiment comprendre et de m’aider à trouver des solutions. Je sais que certaines risquent aussi de se reconnaitre dans ce que je dis et auront envie de me faire partager leur souffrance en me racontant leur histoire dans un mail de 12 508 mots. Je vous demanderais aussi d’éviter. Oui je sais, ce n’est pas juste et ce billet est très égoïste. J’ai assez avec ma souffrance et c’est un sujet sur lequel je suis incapable d’en absorber plus. Je n’ai pas la place pour vous. Vous m’en voyez désolée. Une fois n’est pas coutume…
 
Bon dimanche,

 
Esther

41 commentaires

Laisser un commentaire

  • Clémentine dit :

    Bonsoir Esther, j’arrive 2 mois après la guerre mais bon… J’aime beaucoup ce que tu fais alors le temps on s’en fiche ^^.
    En fait, j’ai aucune idée de comment me justifier du commentaire qui va suivre, il ne sera aucunement long en vérité. Mais moi ce qui me permet de relativiser l’apparence de mon corps (oui je fais du 38, je ne suis pas en surpoids, mais on a tous des défauts qui nous pourrissent la vie à différente échelle, j’en suis consciente que le genre de personne comme moi peut d’exaspérer). Donc bref, ce qui me permet de relativiser, c’est tout simplement l’amour de mon copain, on dit toujours qu’on ne peut pas plaire à tout le monde mais qu’il en faut pour tous les gouts, donc le fait que mon copain m’aime et aime mon corps avec ses horribles défauts, m’aide beaucoup à relativiser et surtout à me dire « je m’en fiche, je sais qu’il m’aime comme je suis ». Je pense qu’il est important d’écouter ce que les gens très proches nous disent.
    Bon après c’est sur il y a des journées terribles où tu te sens « de trop » voire humilié par des gens qui paraissent énormément sur d’eux.
    Bon j’hésite à poster ce commentaire un peu cul cul la praline… Mais bon j’avais envie. Et puis il ne te donne aucun conseil ;)
    Encore une fois j’adore ce que tu fais, et j’adore énormément tes randomtalks ou les vidéos un peu plus personnelle où tu fais part de tes réflexions.

  • Marytoutseul dit :

    « j’ai assez avec ma souffrance (…) je n’ai pas la place pour vous »
    cette phrase dit à peu près tout à mon sens : se sentir belle vient d’abord de soi et après des autres

    Merci pour tes mots vrais et sincères

  • Mary dit :

    Lorsque l’on évoque un problème, un évènement ou un petit souci avec quelqu’un, le réflexe de la personne avec qui on parle est de nous apporter une solution, de l’aide. « tu as essayé ca? » « et si tu faisais ca? » ou « ah si tu avais fait comme ca, ca ne serait pas pareil. »

    Je crois qu’on fait tous ça en permanence. Il faut le remarquer et y faire attention. Je dois un peu réfléchir avant de parler et tout simplement dire que je compatis avec la personne, car souvent c’est ce qu’elle a besoin d’entendre. « oui c’est dur » ou « Je suis là pour toi s’il faut » plutôt que « ah mais si tu faisait ca? ».

    Donc je peux imaginer qu’en mettant des vidéos sur internet, c’est comme une conversation à plusieurs et chacun y va de son petit conseil. Tu dois donc te retrouver avec beaucoup de ces réactions et ca doit être encore plus agaçant.
    Mais je pense que ca part souvent d’une bonne attention et qu’il ne faut pas trop en vouloir aux gens pour ca.

    Cela dit c’est très bien de mettre les choses au clair. Et je n’attaque surement pas ton article. Hélène mon blog de fille termine toujours ses vidéos en disant « je ne demande pas de conseils! merci! ».

    Au tac au tac je t’aurai plutôt dit « courage » que « qu’est-ce que tu es courageuse ». Mais ce n’est peut être pas encore ce que tu aimerais entendre.

    Je n’ai visionné que quelques vidéos donc tu n’es pas mon idole ;)

    Mais si tu as un impact positif sur la vie de personnes, est-ce que c’est très grave que ça ne reflète pas ta vrai personnalité à 100% ?
    On dit souvent que les comiques, en vrai, ils ne sont pas sympas. Ils nous font passer des bon moments malgré tout :)

    Parce que, franchement, qui s’aime à 100 % ? Qui aime son corps de la tête aux pieds? Qui a confiance en soi en toute circonstances?
    L’acceptation de soi ne se trouve pas dans la boîte de kellogs et c’est le cas pour tout le monde. Je n’attends pas des gens qui m’inspirent qu’ils soient irréprochables.
    Au contraire.

    Enfin bref ce soir je suis d’humeur à écrire des commentaires, j’espère sincèrement qu’ils ne t’agaceront pas. Il est un peu tard. Peut être suis-je à côté de la plaque mais je ne sais pas, les touches ont glissés sous mes doigts.

    • Esther dit :

      Oui c’est intéressant ce que tu dis. Effectivement, les gens proposent souvent des solutions là ou les autres n’attendent que la compassion. Je comprends très bien le fait que les gens veulent aider (ou plutôt, je l’ai compris avec le temps). C’est d’ailleurs souvent le cas. Les auditeurs m’ont beaucoup fait grandir en presque 2 ans de vidéos et donc de discussion à plusieurs. Merci pour ton commentaire. Non, il ne m’agace pas tout!!

      Bonne soirée et merci d’être passé par ici.

  • Margaush dit :

    Salut!

    Ça fait plusieurs fois que je lis et relis ton articles et les commentaires associés et que j’hésite a commenter.
    Finalement, je me lance!
    A mes yeux ce qui ressort le plus de ton article, c’est a quel point tu es en souffrance psychologique.
    Avant de penser a entamer une démarche pour que ton corps change, je pense qu’il faudrait que tu vois ce que pourrait t’apporter une thérapie. Vraiment. J’ai conscience que ça ne changera pas tous les désagréments et douleurs physiques qu’apportent le surpoids ou l’obésité. Mais plus tu te sentiras bien dans ta tête mieux se sera dans ton corps.
    Il est possible que ça ne t’aide pas plus que ça. Ca dépend des gens. Mais qui ne tente rien, n’a rien! :)

    Et personnellement je ne trouve pas que tu ne veuilles pas recevoir les témoignages soit égoïste!
    Quand on souffre déjà énormément soit même on pas envie de recevoir en plus la souffrance des autres. Ça me parait normal!

    Sur ce, j’espère que tu ne prendras pas mal mon commentaire. Et je te souhaite bonne chance et bon courage. Vraiment.

    • Esther dit :

      Bonsoir, Je ne le prends pas mal du tout. Je trouve ton commentaire très sensé. Tu as bien fait de m’écrire.
      Merci pour tes encouragements. =)

  • julien selignac dit :

    coucou! j’aime beaucoup ce billet. alors tu n’es pas courageuse, mais persévérante je dirais :) évidemment que tu ne montre qu’une partie de toi dans tes vidéos, mais… cette partie que tu nous montre est réelle, au moins tout autant que ce que tu nous dit ici. ce que tu dis nuance cette partie, mais ne l’annule pas.
    je n’ai pas particulièrement de complexes physiques, mais j’aimerais souvent ne pas avoir de corps. Le corps, c’est toujours encombrant parce que ça prouve que tu existes :) et c’est plutôt bien que tu existes.

  • Mincir, c’est comme arrêter de fumer, pour avoir expérimenter les deux, il ne faut pas pévoir à l’avance. C’est à un moment précis, comme celui que tu es en train de vivre peut-être, où l’on se dit qu’il y a deux choix qui s’offrent à nous pour ne plus souffrir parce que la vie est trop trop courte et que c’est du gâchis de s’infliger ça : soit on accepte (c’est dur), soit on opère un changement (c’est dur aussi)… Bref quelque soit la route choisie, elle est longue et ne s’arrête jamais, mais elle nous délivre de ce mal être sous-jacent et quasi-permanent. Parce qu’une fois l’option choisie, on avance, on travaille. Perso ce qui m’a aidé, c’est de prendre les choses petit à petit sans penser au chantier colossal que j’entreprenais. Sinon l’idée du blog est excellente, moi qui dévore ets vidéos sans les commenter, un article écrit m’encourage davantage j’ai l’impression. A bientôt!

  • Océane Yeu dit :

    Salut Esther,
    Je te connais depuis peu grâce à Raphaël, j’ai dévoré pas mal de tes vidéos ces derniers jours et j’aime beaucoup ton blog et ta chaine.
    Je me permet de commenter en tant que grosse lectrice derrière mon écran, assise sur mon canap’ et cachée par un pseudo :) Je pense que globalement tout les Youtubeurs sont « courageux » tout simplement parce que les gens sont cruels sur internet et qu’il faut quand même avoir un peu de force pour supporter au quotidien les commentaires bêtes et/ou méchants de certaines personnes. Mais ça ne fait pas de toi une wonder-woman, on est d’accord !
    Perso, je suis une fille chiante, qui réfléchi trop et j’aime les gens qui me ressemble ;-)

    Sinon, juste pour info pour celles que ça intéresse, j’ai découvert grâce à Stéphanie (Anciennement « Big Beauty ») une crème à mettre sur ses cuisses et éventuellement sous les bras pour éviter les irritations dûes aux frottements et c’est un vrai bonheur ! Cette crème c’est la « Crème Isolante Réparatrice » Bariéderm d’Uriage.
    Voilà, je me permet parce que ce petit truc a changé mon été ! Vive les jupes ;-)

    Allez, courage dans ton combat intérieur !

    • Esther dit :

      Bonsoir Océane,

      Merci pour ton commentaire. Soit la bienvenue ici. Je ne connaissais pas du tout cette crème.

      Merci pour le partage. =)

  • proff dit :

    Je me trompe peut-être, mais on est est toutes là.
    Et je pense que ça n’a rien à voir avec le poids.
    En ce qui me concerne, je mesure 1m80 et pèse 75 kg. J’ai boulot que j’aime, un homme, deux filles super gentilles, j’habite dans une grande maison dans un coin calme. Certaines amies appellent mon chez moi « la maison du bonheur », tellement tout y semble parfait.
    Et pourtant… Je me trouve grosse (moi aussi je fait du 44…), moche, nulle, stupide, empotée, bonne à rien etc…
    La plupart du temps, je passe au dessus de ces sentiments et tout va bien, mais deux trois fois par an, ça me bouffe et j’en perd le sommeil.
    Du coup, j’ai juste envie de te dire: courage. Ça va passer, ou alors tu apprendras à vivre avec, parce que tu semble être une sacré battante !

  • Isa dit :

    Bonsoir
    Que comptes-tu faire finalement ? As-tu vu la vidéo d’Hélène « mon blog de fille » ? J’ai trouvé ça génial pour elle !
    Je suis ds une situation d’obésité morbide et moi non plus je ne sais pas quoi faire…
    Aller voir un médecin ou une diététicienne pour s’entendre dire qu’il faut maigrir ? non merci, je ne suis pas blonde mais j’y ai déjà pensé ! et puis les règles diététiques, je pense qu’on les connaît au bout d’un moment…Faire du sport ? pour être rouge comme une tomate et transpirer comme une bête en 2 mn, c’est trop la honte… Je me fais honte.
    Moi aussi je suis dans une terrible impasse.
    Je te souhaite de trouver TA solution.
    Bon courage pour mettre en œuvre tout ça.

  • Hélène dit :

    Bonjour.
    C’est la première fois que je commente une de vos (tes? je ne sais jamais) vidéo. J’ai découvert ce que tu faisais il y a quelques semaines, et sincèrement, tout ce que j’ai pu en voir est super intéressant. J’aurais donc pu aussi tomber dans le piège de l’admiratrice qui en attend trop de son « idole » et te confier une responsabilité injuste. Aussi je te remercie pour ce post qui m’évite des impairs. j’espère de tout coeur que tu trouveras vite le chemin du bien être (qu’il passe ou non par une perte de poids) et j’espère ne pas t’avoir embêter avec mon commentaire

    • Esther dit :

      Non tu ne m’embête pas du tout. Je ne ferais pas tout ça si les commentaires des internautes m’embêtaient. Soit la bienvenue ici. J’espère que tu t’y plaira. =) Merci d’avoir pris le temps de lire et de commenter ce post.

  • Nelly dit :

    Salut Esther,
    Je suis tes videos/articles depuis un moment maintenant mais ne commente quasiment jamais. Quand j’ai atteri sur ta chaine je n’ai pas regardé ta silhouette, tes cheveux ou je ne sais quoi. J’ai trouvé quelqu’un qui abordait très pedagogiquement des sujets intéressants avec des points de vues/questionnements intéressants, le tout saupoudré de make up et autre bricoles que j’affectionne et d’avis sur des produits bien expliqués. En fait ce qui m’importe c’est le fond! Je ne peux pas savoir si c’est cela que tu souhaitais communiquer mais c’est ce que j’ai perçu et qui m’a plu!
    Via youtube on reçoit des gens une image qui ne reflete qu’une partie imergée de l’iceberg de ce que nous sommes tous. La facette « publique » ne peut résumer un individu!!! Je ne suis pas sure que tout le monde le comprenne. Je trouve aussi (ça n’engage que moi) que se permettre de te dire que tu es courageuse est une forme de jugement (qui pourrait paraitre positif) mais qui là aussi tend à te reduire à ton image. Je n’ai pas de problème de surpoids et donc je ne sais pas ce que tu vis ni le combat que tu peux mener contre ça. Et de part ton post je comprends que ce n’est pas évident du tout. Alors je ne sais pas si tu as envie de l’entendre mais comme tu le dis si souvent à la fin de tes vidéos à destination de tes auditeurs : prends soin de toi.
    Nelly

  • G. dit :

    Tout ce que j’ai envie de dire après avoir lu ça, c’est :
    Tu fais un 44 & c’est pas facile, mais tu es une fille magnifique (aussi intérieurement qu’extèrieurement, je pense), intelligente, funny. Le poids ne définit pas quelqu’un.
    Bravo pour l’honnêteté de ce billet.
    Prends soin de toi.

  • Monagrom dit :

    Je ne suis pas obèse. Est-ce que je peux comprendre ce que tu dis ? Non ! Je ne suis pas à ta place, je ne sais pas ce que ça te coute tous les jours de vivre avec ton corps.
    Qu’est-ce que je sais de toi alors ? Une femme, bavarde, rigolote, intelligente, chiante (si tu le dis), sensible, le coeur sur la main…Voilà « la » Esther que je vois toutes les semaines en vidéo ! Voilà « la » Esther qui me fait sourire, me fait réfléchir ! Donc quand tu écris ce billet, je ne peux pas être indifférente, je ne veux pas être indifférente ! Je veux juste d’apporter moi aussi un sourire ( vas-y souris :-) ! Je sais, dès fois c’est trop blanc ou trop noir ! Arrêtes ! Regardes toutes ces nuances de gris !
    Et « la » Esther de ce billet, je l’aime aussi <3

  • TheBigVi dit :

    Bonjour Esther,
    Je suis ta chaîne assidûment même si je ne commente que très rarement.
    Tout ce que tu dis sur ton corps, je l’ai vécu. J’ai passé des années à complexer, j’ai essayé des régimes puis je suis tombée dans l’anorexie, dans la boulimie, dans la boulimie vomitive… Résultat à 21 ans, après tout ça, j’étais encore plus grosse qu’au début (85kg pour 1m75).
    Et ce que j’ai appris, c’est que je pèse lourd. J’ai jeté ma balance. Je me suis entourée de personnes qui me rappelais chaque jour que j’étais belle. J’ai fait une thérapie comportementale.
    … Et puis j’ai oublié ma fixette sur la bouffe (ça s’est pas fait du jour au lendemain, ça a bien pris deux ans…).
    Je ne sais pas exactement quel est ton rapport avec ton physique, l’alimentation, le sport donc je ne peux pas te dire que la solution miracle ce sera la même que la mienne, mais en mangeant de nouveau ce que je voulais (dans la limite du raisonnable… pas 3 paquets de gâteaux par jour quoi ^^) et en bougeant un peu plus (travail en animation 15h par semaine à côté de mes études puis inscription dans une salle de sport), j’ai perdu une taille de vêtements en un an.
    Résultat, je ne sais pas combien je pèse puisque je ne monte plus sur la balance mais je fais toujours 1m75 et je suis à l’aise dans mon 42. Ça m’arrive toujours de me regarder dans la glace et de me trouver grosse mais je pense que c’est le cas de tout le monde, malheureusement… Dans une société obsédée par la minceur, même les plus minces ont cette image d’elles parfois.
    En tout cas, la solution n’est pas forcément de maigrir BEAUCOUP (genre perdre 15 kilos) mais surtout de s’accepter et d’arrêter de se prendre la tête. Après, c’est facile de dire ça comme ça, mais je pense que c’est la meilleure chose à faire…

    Enfin bon. Moi je te trouve très belle comme tu es, tu as un très joli visage et je ne pense jamais « oh mon dieu, mais elle est OBESE » quand je te vois… :)
    Après, sur youtube et encore plus dans la catégorie mode et beauté, c’est sûr que ça ne doit pas être facile d’avoir ce physique tous les jours. Mais ça fait aussi du bien d’avoir des personnes qui ne ressemblent pas au stéréotype des blogueuses beauté. Perso, quand je vois Marie (l’instant futile) ou Lexie faire des vidéos mode (bien que j’adore leurs chaînes), ça me déprime plus qu’autre chose ^^

  • Somadeup dit :

    C’est très honnête de ta part de nus faire part de cette prise de conscience, ce malêtre et cette envie de changer.
    Je pense que de l’annoncer « officiellement » comme tu l’as fait aide aussi à rester dans la lignée qu’on s’est donnée.
    C’est pour ça que depuis ce week end, m’étant remise au sport depuis des années sans me bouger les fesses, j’ai décidé d’en parler autour de moi. Ainsi, je sais que les gens s’attendent à n changement, ou du moins, à ce que je reste motivée. Ça met une sorte de « pression » pour y arriver. Mais vu que c’est moi qui ai décidé de la mettre, c’est une bonne pression :)
    Enfin en tous cas, je te souhaite de réussir dans tous tes objectifs, et nous, on t’aime toujours autant !

    • Esther dit :

      Ce n’était pas pour l’annoncer officiellement mais je comprends ce que tu veux dire. =)
      Merci pour ton commentaire en tout cas. Tes encouragements me font très plaisir.

  • Tist dit :

    Coucou Esther,

    Je viens juste me rajouter aux autres commentaires pour te dire que l’on entend ton mal-être et que tu as tout notre soutien.

    Je comprends tout à fait que tu en ai marre des conseils régimes de tes internautes !!

    Ce que je vais te dire maintenant, tu n’est absolument pas obligé de le lire ni d’en tenir compte. Je souhaite juste partagé mon expérience avec toi et ce qui a marché pour moi. En effet, je suis passé par toutes les phases comme toi jusqu’à ce que je tombe sur Rawtill4. Avant d’avoir commencé ce style de vie et non régime, j’ai été végétarienne puis végétalienne. Ensuite j’ai entendu parlé de ce mode de vie (il y a beaucoup d’info sur youtube). J’ai essayé, puis ça a marché. C’est aussi simple que ça.

    C’est pourquoi, un jour tu trouvera la méthode de vie qui te convient. Ce ne sera peut-être par rawtill4, ce sera peut-être autre chose. Mais une chose est sûr, tu trouvera ton équilibre.

    Alors courage !!!!!! ;)

  • Marion Cat dit :

    Coucou Esther,

    Je comprends ce que tu essayes de dire avec ce billet.

    Pour être tout à fait honnête avec toi, je ne sais pas si les gens t’admirent tant que cela ; ils publient des commentaires élogieux en vrac sur ton courage, ta confiance en toi etc. parce que tout que tout simplement, tu leur fais passer un bon moment avec tes vidéos.

    Je ne pense pas qu’ils soient réellement dupes sur le fait que tu sois aussi confiante et joyeuse dans la vraie vie.
    Même si on ne se montre pas sur yt, on véhicule tous une certaine image qui n’est pas « nous ».

    Youtube crée une sorte de mise en avant de certaines personnalités. Les gens admirent toujours les gens qui se montrent à la télé, sur internet, parce que ces personnes les changent de leur quotidien ou incarnent les personnages publiques qu’ils auraient pu être. Mais au final, les gens n’y sont pas plus attachés que cela. C’est dans la nature humaine de se chercher à travers des personnages publiques. Même si les gens ne te connaissent pas, ce n’est pas très grave à mon avis. Du moment que ta présence les aide à avancer dans leur vie ;)

  • Emma Dione dit :

    Coucou Esther. Merci de nous rappeler que les youtubeuses sont avant tout des êtres humains avec des sentiments, des complexes, des bons et des mauvais côtés, et pas des superwomen parfaites qui savent tout sur tout et qui sont les reines de la confiance en soi.
    Moi ce billet ne m’a pas déçue, ou offensée, au contraire. Je suis heureuse que tu aies bien voulu nous montrer cette facette de toi, je ne m’en sens que plus proche de toi. Et sache que malgré ce que tu penses, et même si effectivement on ne se connaît pas, moi je serai là si tu as besoin de t’épancher (après ne t’inquiète pas, je sais très bien que tu vas surtout te tourner vers ton chéri ou tes amis ;p).
    Bref, tout ça pour te dire que je te souhaite bon courage, et que j’espère sincèrement que tu réussiras à te sentir bien dans ton corps. Gros bisous.

  • Marie Wehrle dit :

    Ok, désolée pour mon message alors, j’avais mal compris.

  • Mélanie dit :

    Coucou Esther, je te souhaite du courage dans ta démarche et j’espère pour toi que tu arriveras à une meilleure image de toi. Gros bisous à toi =)

  • julie dit :

    Je ne sais que dire , car je ne voudrais pas que tu prennent mal mes mots , je te laisse juste un commentaires pour que tu sache que mal grès tout cet souffrance qui t’encombre , les gens t’apprecie pour ce que tu es ! On est la pour toi si tu as besoin , comme toi tu l’est souvent pour nous a travers tes vidéos <3

  • Hello,

    On sait pas bien par où commencer après avoir lu ce billet, mais putain (!) qu’est-ce qu’il est bien. Je ne peux que te comprendre, et encore plus quand tu dis que cela est égoïste. Que c’est bon de l’être parfois. Penses à toi, surtout à toi avant de penser aux autres, à nous. Et tu y arriveras, crois-moi.

    Je ne te connais peut-être pas dans ta vie privée, etc. Mais tu ne pourras pas dire que tu n’es pas une belle personne, et cela t’apportera beaucoup par la suite. Continue de nous donner tes conseils quand tu en as envie (Je t’assure que cela nous aide, et sûrement moi la première a essayer de relativiser un peu mes « soucis » de vie), mais surtout pense à toi.

    Je t’embrasse fort,

    Jessica.

  • Marie Wehrle dit :

    Coucou Esther!

    Je vais dire une première chose avant le reste: Je fais du 48/50 (1m74 pour 110kg) en vetements, je suis en obésité aussi, et ce depuis maintenant bien 10 ans.
    Et jamais personne ne m’a emmerdée à cause de ca. Tout simplement parce que jamais je n’ai pensé une seule seconde que mon poids me gêne ou me handicape dans mes désirs, et que je ne laisse personne penser le moindre instant que l’on puisse me parler de mon poids, ou même en penser quoi que ce soit.

    Et alors si il y a bien un truc que je sais, c’est que la société est complètement grave aux sujets du poids. Mais qu’on soit trop maigre, ou trop gros hein, c’est à peu près le même jugement.

    Mais j’ai aussi une très grande confiance en moi. J’ai conscience de mes limites physique du à mon poids, j’ai conscience aussi de mon apparence,mais ca n’empêche que mon surpoids ne me dérange pas. Si, peut être pour ma santé, je me rend bien compte que c’est dangereux.
    Mais pour ce qui est du reste, honnêtement, ca ne m’a jamais freinée.

    Et sans vouloir te mentir, ni te blesser d’ailleurs, mais ca se voit dans tes vidéos, lors que tu es « en pied », que tu n’est pas à l’aise, et que tu as peu de confiance en toi.
    J’aime en effet beaucoup regarder tes vidéos, j’aime que tu me répondes quasiment systématiquement lorsque je te laisse un petit mot. Tu as beaucoup de respect pour tes abonnées, et j’aime bien partager avec toi.
    Heureusement, je ne fais pas partie de celles qui t’encensent de partout (c’est pas plus mal n’est ce pas? :p)
    Mais justement, tu devrais prendre du recul, et te dire que ces personnes qui laissent ces messages ne réfléchissent pas forcément énormément en les écrivant. Et ne sont pas non plus forcément celles qui te suivent le plus.

    Ce n’est pas en perdant du poids, ou en changeant physiquement, que l’ont gagne confiance en soi.
    Il y a des gens très beau, qui ne vont jamais nulle part, parce qu’ils n’osent jamais rien.
    Et des gens très gros, ou très moche, ou trop quoi que ce soit, qui osent tout, qui parfois ratent des choses, mais qui finalement, n’ont que peu de remords, parce qu’ils osent.

    PS: pour les jupes, si je peux te donner un conseil, c’est de porter un petit cycliste dessous, il y en a de très bien chez décathlon, fins, qui ne se voient pas sous la jupe, et qui permettent d’éviter de se blesser :)

    Je trouve ca tellement dommage de voir des gens s’empêcher eux mm de faire ce qu’ils veulent, à cause de complexes ou d’états d’âmes…

    Ha et puis oui ce mot « courage » de se montrer… Mon dieu les gens sont graves, sans déconner… Y’en a qui ont du courage de dire des sacrées conneries aussi.
    En quoi c’est courageux de se montrer tel qu’on est???

    Désolée, je t’ai fait le message de 14364 mots, j’essaierais de ne plus en faire d’aussi longs dorénavant!!
    Mais même si on ne se connait pas, j’aime beaucoup ce que tu nous montre, et osons le dire, je t’aime bien :) Alors ca me fait chier pour toi de lire des articles comme ca.

    • Esther dit :

      Alors tu te méprend totalement. Ce n’est pas pour les commentaires méchants au sujet de mon poids que j’ai écris ce billet (en réalité j’en reçois presque jamais d’ailleurs). Et je suis loin très très loin de penser que les gens gros ne peuvent pas être beaux ou avoir du succès. Je ne me suis jamais mise de frein, c’est les gens qui m’en mettent. Ne faisons pas l’autruche. Comme je l’ai dit dans ce billet, j’ai compensé les freins qu’on me mettait en accélérant de plus belle et cela m’a réussit jusqu’ici. J’en ai juste marre… C’est tout ce que dis ce billet. Le problème est moins grave qu’il peut paraitre à l’écrit. Je voulais juste dire que cela ne me convient pas d’être comme ça, pour plein de raisons et la principale étant que ce n’est pas moi. Si toit tu te sens bien, tant mieux mais moi non. J’ai pas envie de passer ma vie a trouver des combines pour que mon quotidien soit supportable (genre le cycliste sous la jupe… combine que, tu penses bien, je connais déjà avec mes déjà 10 ans de surpoids). Je voulais dire aux filles qui me font des éloges au sujet de ma confiance en moi: « vous vous trompez ». C’est tout. =)

  • InfinityMelo dit :

    Bonjour Esther !

    Je te souhaite beaucoup de courage pour tout ça. C’est pas évident du tout, et je sais ce que c’est, quand tu parles de ton corps, et de la difficulté de supporter tout ce qui va avec.
    En tout cas, ta franchise est toujours là, et ça, c’est appréciable.
    Même si on ne se connait pas, je t’apprécie beaucoup, pour ce que tu veux bien partager avec nous.
    Pour finir : Plein de courage et de positif pour toi,

    Bisous,

    Charlotte

    • Esther dit :

      Merci Charlotte. Je sais que tu es là à chaque vidéo et ça me touche vraiment. Je me demande souvent ce que j’ai fait pour meriter ça. Merci. Vraiment. =)

  • Mazarine dit :

    J’ai envie de commenter cet article mais je ne sais pas par où commencer…
    Tout d’abord, je tiens à dire que c’est un très bon article et que je me reconnais vraiment dans ce que tu dis. Non, je ne vais pas étaler ma vie don’t worry mais tu as mis des mots sur ce que je ressens et ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas seules.
    Ce qui m’a interpellée dans cet article est le fait que tu dises « Ce n’est pas parce que j’ai le « courage » de me montrer de la tête aux pieds que je suis heureuse avec mon reflet ».
    Merci ! Je suis sur Youtube depuis peu et une amie m’a félicitée en apprenant cela : « je t’admire, il faut vraiment avoir beaucoup de confiance en soi » … C’est faux (dans mon cas). Certains trouvent ça paradoxal et pourtant je pense que se montrer ne veut pas dire s’aimer à 100%.
    Bref, je vais m’arrêter là :)
    Encore une fois, merci pour cet article qui ouvrira les yeux de certaines personnes je l’espère.
    Bon dimanche Esther !

  • penny dit :

    je t’envoie autant de soutient que faire se peut .. virtuellement, avec des mots qui peuvent paraître vides et impersonnels parce que nous ne nous connaissons pas mais je suis à ce tournant aussi (t48 je pars d’un 52-54 et j’en chie depuis des années :) ) Je te souhaite une paix avec toi même .. :) soit égoïste, ça fait du bien, parfois, souvent ou tout le temps :)

  • Salut Esther.
    Tout d’abord, merci pour ce billet et pour ta franchise. Effectivement, beaucoup de personnes s’identifient aux Youtubeuses sans vraiment savoir qui elles sont, parce qu’il est en réalité si simple de faire paraître sans être, face à la caméra.
    J’ai été extrêmement touchée par la partie où tu parles de ton corps, parce que même si je ne suis pas médicalement obèse, je connais aussi tout ces petits problèmes dont tu parles et je sais à quel point c’est pesant chaque jour, chaque seconde, d’être « la grosse du groupe ». Je comprends ce que tu ressens et j’aimerais que tu emplisses ton coeur et ton esprit d’une onde de positif que je t’envoie via ce commentaire. J’espère que ton moral ira mieux d’ici quelque jour et que ce petit billet t’aura permis de te libérer d’un poids.
    Bisous et bon dimanche à toi,
    Marie.

  • Répondre