Posté le 05/05/15 dans Discussions en vidéos, Et si on en parlait?.

Random Talk – Liberté d’expression

 




 

Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse:ici.

Un commentaire

Laisser un commentaire

  • Caroline L dit :

    Salut Esther,

    Merci pour ta vidéo que je trouve assez courageuse vu le climat actuel. La liberté d’expression est un sujet très très épineux je trouve car, comme tu le dis très bien, s’il est facile d’en définir un contour juridique, sur un plan éthique, moral et politique, il est en revanche beaucoup plus difficile d’en avoir une idée nette.

    Concernant la caricature journalistique et politique, je suis totalement en accord avec toi sur l’aspect « testeur de limite ». Cependant, j’émettrai un doute quand à la notion de respect que tu pose dans la seconde partie de ta vidée. Je m’explique. Bien évidemment, cette notion doit être au fondement d’une éducation religieuse ou non. Et il est fondamentale qu’elle soit également au cœur des relations sociales que les individus. Sans ça, il n’y a pas de vivre ensemble. Cependant, dans le cas de caricaturistes politiques, ces gens-là jouent un certain rôle, différent de ce qu’ils peuvent être individuellement dans leur vie quotidienne. Dans ce rôle, les prérogatives sont différentes de celles que l’on tient au quotidien avec les personnes de notre entourage. Ca ne me choque donc pas qu’ils fassent preuve de moins de respect, justement pour mettre en évidence des aspects de la vie socio-politique.

    Ensuite, concernant la religion, notre époque a tendance à oublier un peu les combats anti-cléricaux qui ont pu être menés, au cours du 20ème siècle, pour faire un sorte que le religieux ait moins d’emprise sur la vie civile et qu’il n’ait pas de droit de regard sur la manière dont s’organise la vie de la cité. Les gars de Charlie Hebdo étaient un peu dans cette mouvance-là. Leur discours anti-religieux est moins un discours adressé aux croyants pour leur dire « vous êtes des nazes », qu’un discours voué à ridiculiser la religion dans ces aspects les plus extrêmes. Pour moi cela est du même ressort que de critiquer le PS, l’UMP ou le FN. Car la religion, c’est aussi du politique.

    Bref, pour conclure, je dirai qu’il faut faire attention que l’injonction au respect ne nous empêche pas d’être critiques envers des croyances, des idées, des opinions que l’on juge non fondées.

    Désolée pour ce long commentaire. Difficile d’organiser mes idées. J’espère que je ne me suis pas trop embrouillée ;)

    Merci pour tes vidéos

    Caroline

  • Répondre